La Liberté guidant le peuple

Il y a peu, j’avais écrit un article sur mon grand-père qui souhaitait faire une thérapie génique expérimentale uniquement pour pouvoir vivre comme il aime : voyager en camping-car. Depuis, tout le monde le fait : pour faire du shopping, partir en vacances, accompagner des petits-enfants dans un parc… Le chantage a bien fonctionné. Chacun fait son choix en son âme et conscience. Il n’y a aucun jugement. Cependant, nous voyons clairement une scission bien dommage se mettre en place. J’avais besoin de vous donner mon ressenti et mon avis sur le changement du monde, en cours.

Une arme : la votre, la mienne

J’aime à dire : « Pour me piquer, il faudra d’abord me tirer une balle dans le crâne ». Et je le pense. (Voir mon article sur les médicaments et mon empoisonnement pendant 10 ans.) Est-ce qu’une seule personne de mon entourage s’est demandé pourquoi il y avait autant de force à un refus ? Non.

Nous avons manifesté dans les rues de Lille le 24 juillet 2021 avec nos plus beaux sourires. Car voici notre arme : l’Amour. Nous ne revendiquons aucun bord politique, nous ne demandons pas la suppression du pass-pass ou du masque, ni même la démission de notre Président. Les médias vous vendrons un autre narratif : 800 manifestants, gilets jaunes ou extrémistes. Nous étions plus de 5000, souvent en blanc, parfois même masqués a scander « Liberté ». Nous souhaitons reprendre notre liberté d’être souverain, d’être humain. Il y a eu tant de rencontres, de sourires, de joie, de rires, de débats dans cette manifestation : quel bonheur !

Tu me diras : et alors ? C’est quoi le but ? A part se prendre du gaz lacrymogène ? Et bien, on parle de différentes alternatives, de prise en charge du gouverne-ment. Le CNT imagine 1000 personnes du peuple pour contrôler les politiques et qui viendrait de différents horizons, en gagnant quelques chose comme le S.M.I.C.. C’est une possibilité. Dans tous les cas, quand la moitié de la population sera dans la rue, l’armée sera du côté du peuple. Car les militaires sont au service du peuple. Réfléchis-y.

Il est interdit de noter Toute ressemblance avec une autre époque

On va perdre notre travail ? Et alors, de toute façon, ce n’est qu’un asservissement comme un autre. Nous travaillerons autrement, ferons du troc, nous organiserons pour nous entraider. J’ai plein de groupes sur Télégram : en permaculture par exemple. Tu me diras, quel est le lien ? Et bien j’y reviendrais dans le prochain sous-titre. Il y a une diversité de groupe qui se forme exponentiel (plus qu’un autre virus dont je tairai le nom). Une partie de la population dit « On s’en fou, on a le pass pass. » Une autre partie cède au chantage. Et il reste NOUS.

On ne pourras plus aller au cinéma, aller au restaurant ou même dans un camping ? Peu importe. Attendez la meilleure : on a dit a une amie en camping de se cacher si les flics arrivaient… Non, je te jure, ce n’est pas une invention. En fait, on ne sera pas non plus accepté si l’on est en train de mourir devant un hôpital. Parce qu’il faut un test pour montrer que l’on est pas malade avant d’entrer dans un hôpital. J’ai eu un tel fou-rire en lisant cela ! Ah oui, j’ai vu des travaux devant des banques et des drives, parce que l’on va aussi nous empêcher d’avoir accès à notre argent et à la nourriture. Quand il y a autant de chantage pour une thérapie génique expérimentale qui ne protège pas, ca en devient risible. Mais si, je te jure : je suis bidonnée. Parce que je n’ai pas peur.

J’ai peur pour ses gens qui me disent « Tant qu’on n’est pas restreint à cause de vous… » ou « Ah ben nous on peut aller au restaurant… ». Parce que moi, je n’ai pas de colère contre eux. Mais beaucoup de peine. D’autres par contre seront en colère. Et une gueguerre Vax / Non vax n’est pas du tout ce que je souhaite. Et c’est là que cela me fait peur.

La secte des bisounours

On parle de Boycott. Mais Boycotter un endroit qui nous est interdit n’est pas un boycott. C’est aux personnes qui peuvent y entrer qu’il est demandé de Boycotter. Est-ce que cela se fera ? Je ne sais pas. Je l’espère.

Dans mon entourage, il y a parfois de l’incompréhension (quand les gens réagissent, mais c’est très rare en fait…). Du coup, je suis une extra-terrestre. Je serais de toute façon OBLIGEE (merci de suivre Réaction19 et Maître Brusa). On doit suivre. Suivre quoi ? Le troupeau ? Et alors, ce que j’aime le plus c’est lorsque l’on me dit que je fais partie d’une secte. Parce que depuis un an, je fais des fêtes, je fais des câlins, des bisous… Cette « crise » m’a permise d’ouvrir les yeux, de rencontrer encore plus de gens dans le même état d’esprit. Il n’y a pas de gourou, de groupe en particulier, d’endroit clos et sombre…

Je prendrais encore l’exemple d’un groupe de personnes intéressées par la permaculture, décliné ensuite en région et où l’on a fait une rencontre autour d’un pique-nique. C’était pire que la manif. Pas de masque, pas de vax, que des personnes qui se comprenaient. En fait, j’ai plusieurs groupe d’amis ou de connaissance, avec qui l’on organise des pique-nique, où l’on se fait la bise pour dire bonjour et au revoir. Il arrive qu’on troque, qu’on fasse auberge espagnole… Souvent, après notre rencontre, on s’envoie par message des bisous et des cœurs en folie. La secte des Bisounours est en train de s’insinuer partout.

Sur ce, je t’envoie du LOVE, toi qui me lis. J’espère te voir Samedi, et le Samedi d’après, SOURIRE et SOURIRE encore.

Bisounours les copains.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Marie Picot dit :

    Encore encore moi mdr Ah tu es nordiste moi aussi pour le moment (déménagement peut être prévu vers Orléans) j’ai été pour le moment à une seule manifestation mais je compte bien y retourner des que je peux actuellement en vacances avec mon mari et mon fils et quand j’y vais c’est seule mon mari reste avec mon fils au cas où il est très sensible comme moi j’ai peur qu’il soit gazé etc
    Tout ce qu’on demande c’est d’être libre comme tu dis à mon sens on devra apprendre à vivre avec ce virus pourquoi on ne nous parle pas de l’immunité individuelle et collective? pourquoi ne pouvons nous pas avoir accès librement des les premiers symptômes à des médicaments qui fonctionnent ? mon médecin traitant prescrit l’azythromycine et çà fonctionne très bien il m’a même dit avant l’obligation vaccinale des soignants de ne pas me faire vacciner que la balance bénéfice risque ne penche pas en ma faveur…
    Bref j’ai quasiment tout mon entourage de vaccinés mais plus ils veulent obliger et plus je ne veux pas 🤣

    • Marine dit :

      Dans notre groupe de « résistants » nous sommes 18, et connaissons tous cela : entourage qui se vaccine pour les sorties puis la deuxième vague : ceux qui se pensent obligé pour travailler. Personnellement, je n’ai jamais aimé travaillé. En tout cas je préfère vivre.
      N’hésite pas à aller sur Télégram (comme Messenger ou what’app), il y a beaucoup de groupe de soutiens, de manifestants, de personnes qui souhaitent créer un nouveau monde.
      Et au plaisir de te rencontrer un samedi (j’ai toujours des chaussures jaune si ça peut aider en plus de la photo ^^)

  2. Marie Fabien Louis dit :

    Coucou Marine je viens de voir ta réponse qui aime travailler? Après j’aimais mon travail d’infirmière mais maintenant c’est fini et j’ai du mal à lâcher çà… Bref au manif j’ai été a celle de dk après mariage arrêt maladie et là j’ai l’anniversaire surprise de ma meilleure amie…. Je me sens perdue et parfois l’impression d’être folle pour voir cette version différente des autres de la réalité…

    • Marine dit :

      Et oui, Marie. Je tente de ne pas voir le fossé qui se creuse entre nous et les personnes qui pensent « vivre une vie normale » mais c’est difficile…
      Heureusement, nous sommes beaucoup ! En ce moment je regarde les infos de « Nana l’information autrement » parce qu’elle me fait beaucoup rire et celle d’Olivier d' »Info libre » car il est très optimiste. Tiens bon !

  1. 19 août 2021

    […] montrée), j’ai encore mieux compris la manipulation des médias. (lire mes autres articles La liberté guidant le peuple et On m’a […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :